Café-horloge : la symbolique du Petit Prince

Publié le par ACEMS

Compte rendu du café horloge du mardi 10 avril


Le PETIT PRINCE livre français le plus traduit au monde fut édité aux usa en 1943 par un homme brisé effondré par la défaite de la France, et par la mort de ses amis pilotes Guillaumet, Reine, Mermoz.http://www3.sympatico.ca/gaston.ringuelet/lepetitprince/images/10.jpg


Prisonnier d'un corps, cassé par de multiples accidents, tourmenté par une femme volcanique lui reproche ses multiples liaisons ,et épuisé par les critiques des « résistants de salons » de New York ne comprenant pas qu'il ne prenne pas position entre Pétain et De Gaulle, St Exupéry s'envole alors au dessus des cocktails  avec le Petit Prince


Ce testament d'un initié du désert est un conte à nul autre pareil, les mots chantent et pourtant c'est un examen de conscience, un hymne à la fraternité, un grand cri « soyons tous frères des hommes »


Malgré toutes les études et enquêtes menées depuis plus de 60 ans, nous n'avons pas retrouvé le Petit prince, espérons que cette pièce du puzzle manquera toujours, obligeant chaque futur lecteur à la chercher en lui


 Ce colosse malgré ses exploits son courage savait s’effondrer, pleurer et supplier du regard un enfant http://www3.sympatico.ca/gaston.ringuelet/lepetitprince/images/43.jpg

Toi mon frère qui à des ailes depuis l'âge de 12 ans, toi tout là-haut, n'as tu pas rencontré un enfant te demandant « dessine moi un pilote allemand » tu lui as fait une caisse avec des ailes et surtout tu as percé 3 trous en forme de cœur pour qu'il respire bien

Et tu as dit « toi qui m'a libéré de mon écorce  douloureuse en me précipitant dans ce tombeau d’écume, comme moi tu as fait ton devoir », Frère des hommes

    

 

Publié dans Cafés-Horloge

Commenter cet article